Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

JE PARTAGE MON AVIS SUR L'ACTUALITÉ, JE COGITE SUR LES FAITS DE SOCIÉTÉ

10 Jan

La religion, un frein au développement de la République Démocratique du Congo

Publié par Bukasa Nkongolo

La religion, un frein au développement de la République Démocratique du Congo

Christopher HITCHENS disait : "la religion empoisonne tout. La religion se mêle de sexe, contrôle ce que nous mangeons et exacerbe notre propension à la culpabilité en multipliant les interdits les plus arbitraires. La religion diabolise la science, se fait complice de l'ignorance et de l'obscurantisme. Source de haine, de tyrannie et des guerres, la religion met notre monde en danger."

Cette affirmation de Hitchens résume à elle-même la situation qui règne au Congo depuis l'avènement de la religion, du christianisme en particulier. La Bible, considérée comme livre saint, demeure pour les chrétiens le seul livre dont le contenu constitue la plus stricte vérité. Ce qui y est écrit doit être respecté et suivi sans aucune discussion ni remis en question. Les ambassadeurs étant les pasteurs, les prêtres et tous ces autres guides spirituels qui se servent de leur position pour abrutir d'avantage le peuple.

Mais en quoi la religion devient-elle un frein au développement de la République ?

Pour répondre à cette question, jetons un coup d'œil à l'évolution de la religion depuis l'indépendance, particulièrement depuis l'arrivée des églises dites "du réveil". En effet, depuis une époque donnée, ces confessions religieuses prolifèrent à travers la république avec pour but: le réveil spirituel du peuple. (qui serait selon eux endormis par la doctrine de l'Église catholique et protestante).

 

<<< CLIQUEZ ICI POUR LIRE PLEIN D'AUTRES ARTICLES >>>

 

La RDC compterait à ce jour près de 12 400 Églises du réveil, rassemblant chacune des milliers d'adeptes chaque jour, chaque nuit... Ce qui nous pousse à nous demander à quel moment ces fidèles vaguent-ils à leurs occupations. Beaucoup de ces personnes sont persuadées qu'on restant à l'Église, elles trouveront rapidement du boulot, le mariage, et du succès dans ce qu'elles font. Se basant sur plusieurs passages tirés de la bible, les responsables de ces Église convainquent leurs fidèles que tout ce qui leur arrive, tout ce qu'ils vivent est en effet la volonté du très haut. Cette culture se perpétue ainsi de génération en génération, permettant aux uns de s'enrichir (notamment grâce aux offrandes), et aux autres de s'appauvrir davantage.....

 

Problème de conscience - Inconscience -?

 

En République démocratique du Congo, le christianisme est la religion majoritaire. En plus de l'Église catholique, l'Église protestante, un nombre impressionnant des églises du réveil longent les rues de la république. L'ambiance est plutôt chaude du matin au soir... Et même la nuit. La Bible, est donc le livre sacré dont les versets sont décortiqués et interprètés à longueur des journées dans le seul et unique but de garder les gens sur une ligne bien précise.

Marx disait : la religion est l'opium du peuple. Cette citation trouve tout son sens en Afrique, et pour ce cas particulier, en RDC. Prenons un cas plutôt fréquent dans notre pays : un mec se lève un matin, prétend avoir eu une révélation divine, rassemble ses amis et certains membres de sa famille, et monte une église. En peu de temps, l'assemblée s'agrandit et les fidèles se multiplient. Lui, le pasteur voit sa notoriété, son statut et son niveau social voler en flèche, alors que ses adeptes - même ceux qui étaient présents au tout déébut- demeurent tels qu'ils étaient.

Mais malgré ce changement flagrant de leur guide, ces personnes sont persuadées qu'il s'agit sans doute de la volonté de Dieu - de bénir le pasteur, mais pas eux - et demeurent fideles, passent des nuits entieres à l'eglise pendant pendant que le pasteur et son épouse sont en Europe, en Amérique, ... Pour des campagnes d'évangélisation. Les pasteurs profitent en effet de cette faiblesse pour faire de ces gens, des soumis. Si ça ce n'est pas une drogue!!!

 

Dieu existe !

 

Évidemment, Dieu existe. Aucun doute là-dessus. Un vieux de ma province (Kasaï) disait, tout ce qui a existé dans nos cultures avant l'arrivée des blancs, avait un nom local. En effet dans toutes nos langues locales, Dieu a une nomination. Nos ancêtres connaissaient Dieu et lui accordaient son importance et sa place au sein de la société. Tandis que Jésus ou Mohamed nous ont été amenés plus tard.

Il est normal de prier, d'associer Dieu à ce que nous faisons. Mais il est préférable de le faire avec un minimum d'intelligence et de sagesse. Croire aveuglement ne peut nous mener qu'à des frustrations et des regrets. Nous avons un beau pays, un grand pays, cadeau du bon Dieu, un jour nous auront à lui rendre compte de ce que nous en avons fait. Et ce n'est pas en priant sans cesse que nous bâtirons et développerons notre pays.

 

Bekesson


 

Commenter cet article

Bora Mwenyemali 17/01/2018 11:22

J'aime bien ta reflection concernant les églises au Congo mais je m'attendais à lire certaines recommendations venant de toi pour mettre fin à cette crise de réligion.

Bukasa Nkongolo 17/01/2018 13:23

Pas faux Bribri, si tu as bien lu, j'ai mis "to be continued à la fin de mon texte!
Donc, actuellement je suis très occupé et je rassemble encore mes idées au manuscrit.
Mes recommandations arrivent tres vite. En attendant aide moi à partager ce lien stp

À propos

JE PARTAGE MON AVIS SUR L'ACTUALITÉ, JE COGITE SUR LES FAITS DE SOCIÉTÉ